+33(0)5.49.55.21.24
merveilles de Ligugé

Les merveilles de Ligugé

 

Le plan d'eau de la Filature


La filature de Ligugé, ce sont 120 ans d’activité qui ont marqué durablement la vie économique et sociale de Ligugé. Le premier moulin fut installé sur le Clain par le prieuré Saint-Martin. D’abord moulin à farine, il fut vendu comme bien national à la Révolution et racheté en 1830 par Nicolas Véron. Cinq ans plus tard, le moulin transformé en minoterie était équipé de dix paires de meules. En 1857, il fut détruit par un incendie. C’est au même endroit qu’Émile Véron et Louis Hambis créèrent une filature de chanvre en 1856, à laquelle s’ajouta une activité de tissage dès 1875.
 

Cette industrie, qui faisait alors partie des plus importantes du département, employa jusqu’à 380 personnes. Sa fermeture intervint en 1976, après 120 ans d’activité.

Aujourd’hui, ce site est géré par le Syndicat du Plan d’eau de la Filature, constitué d’élus des communes de Ligugé et de Smarves.

 


Le lavoir du Divan

Le Divan est une déviation artificielle du Clain, creusée au-dessus de l’ancienne filature au XIIe siècle. Le lavoir du Divan de la Prelle a longtemps joué le rôle d’un lieu de rencontre pour les lavandières venues rincer leur linge dans le courant : c’était l'occasion de discuter et d'échanger autour des nouvelles de la commune… Le toit du lavoir, détérioré à la suite des inondations de 1982, a récemment été restauré.

Pour venir le visiter, vous pouvez stationner votre véhicule sur le parking de l’avenue de la plage, en face des maisonnettes, ou bien sur celui du plan d’eau de la filature, en suivant ensuite l’allée des amoureux jusqu’au bord de la rivière.

 


Le parc de Sonning et son kiosque

 

Jadis, le parc de Sonning était un champ de foire ! Le kiosque a été construit en 1923 avec le financement du Docteur Brunet, alors conseiller municipal et responsable de la fanfare municipale. Deux restaurations lui ont donné son apparence actuelle, la première en 1951 et la seconde en 2011. Admirez la lyre d'Apollon en bois qui le chapeaute. Renommé "parc de Sonning" en 1995 en hommage au jumelage de Ligugé avec la ville de Sonning en Angleterre, cet ancien champ de foire continue d’accueillir des manifestations : concerts, marchés, animations pour les enfants… Et dans les moments calmes, c’est l’endroit idéal pour s’offrir une pause à l’ombre des grands arbres !

 

Au cœur du centre-bourg de Ligugé, le parc est très facile d’accès : des places de stationnement gratuites sont à disposition le long de la rue Charles Charpentier, et le parking de la place Pannonhalma se trouve à 200 mètres à peine de l’entrée du parc

 


Le domaine de Givray

Les bois de Givray : 180 hectares de forêt au cœur de la vallée du Clain vous attendent pour un moment de calme et de grand espace. L’endroit est idéal pour une promenade dans la fraîcheur apportée par le Clain et par le couvert des grands arbres ! Admirez les grands cèdres à l’entrée du domaine : majestueux, ils impressionnent toujours. L’un d’entre eux, un cèdre de l’Atlas, est évalué à 250 ans ! Son tronc est composé de quatre tiges, ce qui lui donne un aspect d’autant plus imposant. Toute cette forêt vous attend…

L’accès au domaine de Givray est possible à pied, à vélo, ou encore en voiture, avec un stationnement gratuit au niveau de la salle des fêtes et du Verger Insolite. Consultez le site internet de la commune pour tout savoir !

 

 


Le gué de la Biche

Au cœur de la vallée du Clain, le gué de la biche offre un espace magnifique où il est possible de s’installer pour une pause sous le couvert des grands arbres. À l’occasion de la découverte du sentier de la Vallée des Légendes, ou en suivant le chemin de Saint-Martin, ou tout simplement pendant une balade en forêt, arrêtez-vous au bord de la rivière pour profiter du calme enchanteur du gué de la biche !

Mais pourquoi porte-t-il ce nom-là ? La légende raconte qu'en 507, Clovis, Roi des Francs, s'arrête devant la Vienne en crue, sans pouvoir la traverser. C'est alors qu'un cerf arrive et lui montre le chemin d'un gué providentiel, qui lui permet de franchir la rivière pour rejoindre Vouillé, où il vaincra les Wisigoths lors d'une bataille désormais célèbre. À la suite de cette victoire, Clovis est amené à traverser le Clain, à Ligugé : la légende nommera "gué de la biche" ce nouveau passage emprunté par le Roi, en référence à sa traversée précédente…

 


Les Îles de Pont

Les Îles de Pont à Ligugé, c’est un site exceptionnel protégé par le Conservatoire d’espaces naturels. Le Clain chargé de poissons coule au cœur de ce sous-bois ombragé, où une faune et une flore riches sont présentées par le sentier de découverte dessiné par le Conservatoire. Un endroit parfait pour une balade dans le respect de l’environnement, l’occasion de contempler les merveilles de la nature… Mais si l’endroit est si particulier, c’est parce qu’un massif granitique s’élève au milieu de la mer calcaire de la Vienne grâce au jeu des failles dans le horst de Ligugé. Et c’est à cet endroit qu’une carrière a été ouverte au début du XXe siècle pour exploiter le granit, à l’époque de la construction de nombreuses voies de chemin de fer aux alentours.

Pour vous rendre aux îles de Pont, descendez depuis le centre-bourg de Ligugé vers le sud, direction Iteuil. Un parking est en accès libre sur place.

 


La Faravelle

Pour traverser le Clain au cœur du domaine de Givray, il existe un moyen de transport à la fois traditionnel et ludique, dans le royaume des créatures merveilleuses de la Vallée des Légendes…

La Faravelle, c’est un bac à chaînes comme on en utilisait souvent jadis pour traverser les rivières ou les marais. Vous tirez la chaîne et l’embarcation vous emmène d’une rive à l’autre du Clain ! Elle doit son nom à la fois au farfadet, une créature issue du folklore, et à la caravelle, un navire à voiles du XVe siècle. Inaugurée en 2017, elle relie Ligugé et sa voisine Saint-Benoît en traversant la frontière dessinée par la rivière.

La Faravelle vous attend au cœur de la vallée du Clain, lieu-dit Passelourdain. À Ligugé, l’accès est possible en stationnant son véhicule à l’entrée du domaine de Givray, sur le parking en accès libre devant le Verger Insolite. Nous vous souhaitons un bon voyage !

 


Le pont de la Bournigale

C’est au bout de l’avenue de la plage, juste avant la frontière entre Ligugé et Smarves : une invitation à se mettre au frais au bord de l’eau… Traversé par le pont de la Bournigale, le Clain dévoile la beauté de ses méandres tranquilles, sous le couvert des grands arbres. Après une promenade au bord de la rivière, faites une pause et profitez de cet espace vert en libre accès.

Pour stationner votre véhicule, le parking du plan d’eau de la filature vous accueille à quelques mètres seulement.

 

 


L'île du Moulin

Un trait d’union entre Ligugé et sa voisine Smarves ! C’est là-bas que se trouvait le fameux moulin qui donne son nom à ce lieu charmant. Du côté de Ligugé, un autre moulin a engendré la filature que nous connaissons bien… Un vieux pont à deux arches dit « pont romain » permet de rallier Smarves depuis Ligugé. Une passerelle en bois plus récente accueille aussi les promeneurs et les pêcheurs. Au même endroit, la zone immergeable qu’on appelle frayère à brochets permet à de nombreuses espèces de se reproduire : les brochets, mais aussi les carpes, les perches…

 

Pour trouver l’île du Moulin, descendez au bord du Clain aux abords du domaine de Givray, à l’est de Ligugé, à la frontière avec Smarves.

 


Le chemin romain

Ce chemin verdoyant s’élance en direction du domaine de Givray depuis le rond-point en bas du bourg de Ligugé. À travers les quartiers périphériques, il monte vers la forêt communale en proposant une alternative agréable aux rues plus passantes.

On l’appelle aussi le chêne vert. Pourtant l’arbre auquel on fait référence, qui se dressait là jadis, est entièrement disparu aujourd’hui… Mais à l’époque, il avait donné son nom à une ferme, la ferme du Chêne Vert, située au bord du chemin romain. Et depuis, une rue des quartiers périphériques de Ligugé s’appelle à son tour la rue du Chêne Vert.

Ce chemin romain s’avère parfait pour une balade, mais il fait aussi partie des étapes du chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Et ce n’est pas tout : le chemin de Ligugé, qui retrace le parcours de Saint-Martin, l’emprunte également. C’est pourquoi on peut observer une borne « Doyenné de Saint-Martin » semblable à celles qui pouvaient exister à l’époque, installée pour guider les pèlerins à l’entrée du chemin.